Bienvenue à Chemaudin

Surface de la commune : 730 ha dont 296 boisés.

Recensement de 2010 : 1479 habitants, appelés les Chemaudinois. (voir détail rubrique population)

Origine du nom : voir ci dessous

Situation : 10 km à l’ouest de Besançon

Présentation géographique générale

Chemaudin, commune du canton d’Audeux située à une dizaine de kilomètres à l’ouest de Besançon, fait partie de la Communauté d’agglomération du Grand Besançon.

Le territoire communal est entièrement inscrit dans la région très chahutée des Avant-Monts. Cette caractéristique géomorphologique se retrouve d’ailleurs aisément à Chemaudin où il existe une grande disparité au niveau du relief mais également de la stratigraphie et de l’occupation du sol entre le nord et le sud de la commune.

D’un point de vue géographique, Chemaudin compte des limites communes avec (cf. cartes de situation géographique) :

Franois, à l’est,

Grandfontaine au sud,

Dannemarie-sur-Crête à l’ouest,

Vaux-Ies-Prés au nord-ouest et au nord.

La commune de Chemaudin est très bien desservie par plusieurs axes routiers et ferroviaires.

la R.N. 73 borde le territoire communal au sud, .la R.N. 173 est située sur la limite orientale,

l’autoroute A36 fait la limite avec Vaux-Ies-Prés au nord,

la R.D. 11 traverse le territoire d’est en ouest ainsi que le village,

la R.D. 216 le coupe du nord au sud avant de rejoindre la R.N. 73.

Ce réseau de voies routières est complété par un maillage assez dense de voies communales et de chemins d’exploitation agricole et forestière, ce réseau permettant de parcourir quasiment l’ensemble du territoire.

La voie ferrée Dole-Belfort apporte également une coupure dans la partie sud du territoire, en traversant la forêt et en isolant la zone industrielle.

Toponymie de la commune

D’aprés Bernard LYONNET, toponymiste régional,

<< Pour ma part je constate que toutes les terminaisons des différentes formes de notre Chemadein, Chamaldan, Chemaudin (XVIIIème), correspondent à des évolutions régulières du gaulois dun, dunon. Ce mot est très fréquent en toponymie et, sous l’influence de la prestigieuse Lugdunum – Lyon – on lui a presque systématiquement attribué le sens de « ville fortifiée » alors qu’il a eu aussi, et plus modestement, le sens de « colline, levée de terre ». Constatons donc que Chemaudin est bien installé sur une colline.>>

Le chemin sur la crête  ? Cela semble logique et compatible avec le nom de notre voisine, Danemarie sur Crête, village installé sur la même colline.

La vie du village

La vie associative reste importante et dynamique:

associations de loisirs et d’entretien physique (gym, danse),

associations sportives pratiquant la compétition avec un club de foot et de tennis au sein de l’Association Sportive de Chemaudin, le Judo Club, l’Entente Cycliste et un centre canin. Elles disposent de locaux pour pratiquer leurs activités, d’une grande salle des associations, d’un vestiaire, avec terrain de foot et de tennis. D’autres infrastructures permettent la pratique libre du volley, du hand ou basket, du skate ou du roller et de la pétanque.

Le village est aussi le siège d’associations culturelles ou de rencontres actives (3ème age club couture, Pastels, Réseau d’Echange et de Savoirs du Canton, Chansons aux Pommes…),et d’une association de solidarité internationale avec l’Aide au Développement du Sahel. Une nouvelle association reprend en charge cette année le jumelage avec Molschleben (Allemagne, Thüringe ).

La bibliothèque municipale, le centre socio-culturel dont les missions vont de l’animation en collaboration avec les nombreuses associations, au renforcement des liens entre habitants et générations, et qui assure également l’accueil du relais d’assistance maternelle du canton d’Audeux,

un centre de loisirs,

une restauration scolaire

activités pour les jeunes

Tous ces élements permettent de donner aux Chemaudinois un large éventail de services culturels ou sociaux et de proximité.et permettent l’intégration des nouveaux habitants au village.

Un contrat temps libre et un contrat éducatif local complètent les dispositifs ou les moyens mis en œuvre pour occuper la jeunesse avec en particulier la présence d’un animateur jeune.

La fête autour de l’école et de la musique en juin, la fête du village le dernier week-end de septembre et le Téléthon en décembre sont les évènements les plus significatifs et qui mobilisent l’ensemble du village.

En alternance, une année sur deux, un vide grenier à l’automne ou un marché de Noël en décembre sont organisés par l’association des parents d’élèves.

Le village compte deux groupes scolaires, l’école Denise Arnoux groupant la maternelle et les sections du CP au CE2 et l’école Jules Ferry qui accueillent dans les anciens bâtiments au centre du village les classes de cours moyens.

Une salle multimédia dans le nouveau groupe scolaire reliée à l’Internet par une liaison haut débit ADSL, mise à la disposition des écoles, des adolescents et des adultes, donne une dimension moderne aussi bien à l’éducation ou l’initiation des N.T.I.C. qu’aux activités ludiques comme les jeux en réseaux ou la photographie numérique.